L’ART & LA BANNIÈRE

Exposition à ciel ouvert dans 5 villages, du 1er juillet au 1er novembre

FRAYSSINET-LE-GELAT / GOUJOUNAC / MONTCLERA / POMAREDE / SAINT-CAPRAIS

Tous les ans, l’association « l’Art & la Bannière » propose à des artistes plasticiens de créer des bannières (format 1m X 2m) qui sont ensuite exposées sur les murs des villages de Frayssinet-le-Gélat, Goujounac, Montcléra, Pomarède et Saint-Caprais.

Cette année, 34 bannières ayant pour thème « Instruments », sont exposées entre le 1er juillet et le 1er novembre 2020.

« Instruments » ne se limite bien-sûr pas à la musique, et les artistes sélectionnés ont fait preuve de créativité, en figurant, entre autres, des pendules, des téléphones, une sphère armillaire, des marionnettes, un sextant, une enclume, une canne à pêche ou une baguette magique…!

Le second prix, du Crédit Agricole (pas de prix du public vu le contexte) est revenu à Caroline Dupont, lotoise de Cieurac. Le premier prix, celui de la Communauté de communes Cazals-Salviac, récompense Katia Wehyer, lotoise d’adoption d’Aujols, originaire de Saint-Pétersbourg (photo ci-dessous).

Les catalogues sont disponibles dans les cinq mairies, dans les offices de tourisme et dans les bibliothèques/médiathèques.

+ d’info :

Sur Facebook : Groupe « L’Art & la Bannière »
Sur Pinterest : Compte « La Gariotte » et retrouvez « Les Bannières des 5 villages » de 2016 à 2020

Un train peut en cacher un autre présente DÉCOD’ART

Du 1er juillet au 31 août à Cazals

© Sophie Lattapy / Andrea.Schaer.Robins

« En tant qu’acteurs culturels locaux nous sommes intimement convaincus que la culture et les arts visuels ont leur place auprès de tous dans la refonte du monde de demain. »

Partant de cette conviction, afin de soutenir et encourager les artistes, afin de pouvoir continuer à échanger autour d’œuvres vues « en vrai » , l’association « Un Train Peut En Cacher Un Autre » a répondu à l’initiative nationale lancée par le sculpteur Philippe Lonzi pour «  mettre de l’animation et de la couleur dans les vitrines vides de nos villes et villages, à la sortie de cette période si… particulière. »

Décod’Art présente dans les vitrines de la place Hugues Salel à Cazals les œuvres de six artistes (Sophie Latappy, Alain Bouville, Andrea.Schaer.Robins, Alexandra dM, Chantal Visscher, et Gaston Castelain. Depuis juillet, ouverture de L’atelier de l’Esperluète sur la place de Cazals. 

Encourager, soutenir et promouvoir l’art actuel en milieu rural sont nos statuts associatifs.

Chaque année, ensemble, nous étudions et mettons en place les projets proposés par les artistes eux-mêmes, contribuant à faire sens par les questionnements qu’ils proposent au public.

« Voyages Immobiles » au Tympan à Goujounac

Du 6 au 23 août

EXPOSITION D’ART CONFINATOIRE

Sont montés à bord : Margaret Barwick, Jacqueline Leidner, Alexandra du Moulin, Chris Nunn, Henriette Steengracht, Jan Barwick, Sophie Latappy, Jean-Paul Denis, Dominique Pauvert, Andrea Schaer Robins, Jérôme Bedes, Loïc Wauquier Dusart, Genny Haines, Sophie Pouly, Sean Legrand, Violaine Dargent, Samuel, Nina Simone, Odile Durvaux

Horaires d’ouverture : les jeudis de 18h à 22h ; les samedis de 9h à 14h

PAYSAGE OUVERT – prélude aux Ateliers des Arques

Du 15 juillet au 27 septembre

EXPOSITION DES ATELIERS DES ARQUES

Suite au report de la résidence d’artistes en 2021, Les Ateliers des Arques et Federico Nicolao – directeur artistique 2020 – vous proposent de découvrir l’exposition Paysage Ouvert – prélude. Cette exposition sera composée d’œuvres originales ou antérieures des artistes qui devaient venir en résidence aux Arques cette année ainsi que d’ œuvres d’artistes invités.

Direction artistique : Federico Nicolao assisté par Alexandra Bordes

Avec les œuvres de : Luc Andrié, Hélène Bertin, Pauline Brocart, Zoé Cornelius, Suzanne Doppelt, Elein Fleiss, Philippe Fangeaux, Koo Jeong-A, Olivier Kervern, Sara Lefebvre, Jochen Lempert, Linda Fregni Nagler, Estefanía Peñafiel Loaiza, Francesca Torzo, RAM et Jessica Russ.

Accueil : du Mardi au Vendredi de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30 ; le week-end de 14h30 à 18h30.

ANIMATIONS

Mercredi 29 Juillet de 14h30 à 17h30

Visite de l’exposition et atelier cyanotype

Mercredi 05 Août de 14h30 à 17h30

Visite de l’exposition et atelier linogravure animé conjointement par les artistes Raphaël Courteville et Julie Pécune

Mercredi 12 Août de 14h30 à 17h30

Visite de l’exposition et atelier d’écriture animé par Maryse Vaugarny des ateliers d’écriture La Maison verte

Mercredi 26 Août de 14h30 à 17h30

Visite de l’exposition et atelier Broderie animé par l’artiste Nelly Faria

Samedi 29 Août de 10h00 à 12h00

Visite de l’exposition et atelier Encres végétales animé par l’artiste Hélène Bertin

Samedi 29 Août à 17h00

Présentation des artistes, de l’édition et de l’exposition Paysage Ouvert par Federico Nicolao en présence des 4 futures artistes en résidence : Hélène Bertin, Zoé Cornelius, Suzanne Doppelt, Sara Lefebvre et de la graphiste en charge de l’édition Pauline Brocart. Cette présentation sera suivie d’une lecture de Suzanne Doppelt.

Dimanche 30 Août de 10h00 à 12h00

Visite de l’exposition, promenade – cueillette et atelier cyanotype animé par l’artiste Zoé Cornélius.

Dimanche 30 Août de 14h00 à 17h00

Préparation collective d’une confiserie orientale animé par l’artiste Sara Lefebvre.

des Rencontres Cinéma de Gindou… Différentes

Samedi 22 août 2020 à Gindou

© Fred Caray

«  Même si l’on doit rester prudent sur la question sanitaire, le déconfinement se passant à peu près bien, nous ne pouvions pas imaginer un été sans la moindre séance de cinéma à Gindou !

Nous avons besoin de faire revivre au plus vite l’art, la culture et nos festivals comme autant d’espaces et de moments pour recréer du lien, du rêve, du sens, de la joie, du réconfort.

Nous avons donc décidé d’organiser (en respectant les normes sanitaires en vigueur) une après-midi de projections à l’Arsénic, sur réservation, suivie d’une Nuit du cinéma dans le cinéma de verdure le samedi 22 août, une nuit qui rappellera nos soirées de clôture du festival, une nuit pour renouer symboliquement en cette année si particulière avec l’esprit des premières projections sous les étoiles il y a plus de trente ans.

Les Rencontres Cinéma différentes 2020 débuteront donc à Gindou le 22 août et se poursuivront dans le courant de l’automne et de l’hiver dans les salles de cinéma locales. »

l’équipe de Gindou Cinéma

Les titres des films projetés, tous inédits ou en avant-première, seront communiqués début août.

En savoir + : www.gindoucinema.org

Séances mensuelles avec Gindou Cinéma et Ciné-Lot

Le 2e Vendredi de chaque mois à 21h !

Attention ! Paiement en espèces ou chèques uniquement (pas de CB !)

En partenariat avec Ciné-Lot, les films proposés par Gindou cinéma s’inscriront dans la programmation de ses Rencontres cinéma différentes et le plus souvent dans l’actualité des sorties de films. Cette programmation pourra aussi créer du lien avec certains spectacles vivants de la saison, avec des événements locaux (un « genre » de festival), ou avec des manifestations nationales, comme ce sera le cas le 11 décembre dans le cadre de Migrant’scène, le festival de la CIMADE.

La programmation se construisant au fil des mois, retrouvez-la sur le blog de la Saison culturelle ou sur www.gindoucinema.org

Les dates :

11 septembre, 9 octobre, 13 novembre, 11 décembre (festival « Migrant’scène »), 8 janvier, 5 février  (ouverture d’un « genre » de festival), 12 mars, 9 avril, 14 mai, 11 juin

© Fred Caray

Tarifs : 6 €, 3 € (- de 18 ans), 4 € (titulaires de la carte de soutien à Ciné-Lot)

À table ! 30 ans de Faits & Gestes

Samedi 29 août / 18h / l’Ostal-Rampoux

En 30 ans, l’association Faits & Gestes a développé un public pour la danse contemporaine.

Elle a accompagné le travail d’une compagnie professionnelle, Divergences, d’abord portée par Dominique Guth et Richard Nadal, puis par Sylvain Huc, qui prend aujourd’hui son autonomie, s’implante à Tournefeuille (agglomération toulousaine), devient artiste associé au Gymnase, Centre de Développement Chorégraphique National de Roubaix – Hauts-de-France, et développe ses projets à l’international.

Elle a habitué les publics à assister à des répétitions publiques au Foyer, à découvrir les univers et les singularités de différents artistes accueillis en résidence.

Elle a enfin proposé une pratique régulière de la danse contemporaine, sous forme d’ateliers et de stages, ouverts à tous, dirigés – entre autres – par Violette Guillarme, qui crée aujourd’hui la Cie TRIP-TIC afin de poursuivre son travail de création avec tout type de public.

« Elle est là » © Gilles Poey


Cette soirée dansante et festive est l’occasion de revenir sur ces 30 années et célébrer, à travers photographies, images vidéo, et performances, la belle histoire de l’association.

Procession Montolza (costume de Louis Ponsolle) © Diane Barbier

Au menu :

Violette Guillarme et son groupe de danseurs amateurs présentent : À Table ! , dispositif « danse à la carte »

Richard Nadal présentera quelques extraits de son « Cabaret de la Fin du Monde »

Sylvain Huc présentera, en vidéo, quelques images de sa prochaine création Nuit

DJ Val’ Monster mixera pour finir la soirée.

Participation libre

Pour profiter de l’ensemble de la soirée, une paëlla vous sera proposée au prix de 14 € / personne.
Réservation au 05 81 42 94 47 ou faitsetgestes.asso@gmail.com (jusqu’au 19 août pour les repas).

Majestuoso / B. Delmas

Vendredi 18 septembre / 20h / l’Abbaye-Nouvelle

CONCERT, SON & LUMIERE

Dans le cadre des « Journées Européennes du Patrimoine » (19 et 20 septembre), l’association des Amis de l’Abbaye-Nouvelle invite le musicien lotois Bernard Delmas à donner un concert son et lumière retraçant l’histoire du monument.

Entrée gratuite

© Loran Chourrau

Les Bacchanides / Cie des Framboisiers

Samedi 28 septembre / l’Ostal

TRILOGIE THÉÂTRALE ANTIQUE / à partir de 15 ans

15 h – Bakkhos et ses Bacchantes

18 h – Orphée et les Bacchantes

21 h – Sapphô et les Bacchantes

Êtes-vous prêts pour un voyage dans l’antiquité la plus féroce, la plus intense et la plus poétique qui soit ?

Plongés dans le théâtre antique, vous serez surpris de la violence qui se déchaîne sur un minuscule plateau. Charmes, corps nus et effusions de sang s’acharnent à captiver les spectateurs, si bien que même très connue, cette histoire nous fascine une nouvelle fois !

© Bruno Valibouse

Texte original et mise en scène : Imago des Framboisiers / Chorégraphes : Deaky Szandra, Delphine Thelliez / Costumes : Cyas Industries / Accessoires : Emmanuelle Morice, Marie Brulfert / Musique originale : Nuccia Mango, Benjamin Sieuw, Nelson Djankoff / Avec : Delphine Thelliez, Jean-Baptiste Sieuw, Julia Huber, Monica Tracke, Pierre Sacquet, Sofia Kerezidou / Durée : 1h15 pour chaque spectacle / Public : à partir de 15 ans

Les trois spectacles peuvent être appréciés indépendamment les uns des autres mais le plaisir sera complet en assistant à la trilogie et en profitant des intermèdes proposés par Chercheurs d’Étoiles : entre les spectacles, des tables rondes avec des intervenants spécialistes de la tragédie et du monde grec, une sélection de livres proposée par la bibliothèque intercommunale L’Ostal (Rampoux), et bien-sûr de quoi se désaltérer et se restaurer sur place avec C & C (Pizzas, crêpes).

Tarifs : 16 € / 14 € / 5 € par spectacle OU Forfait 3 spectacles : 40 €

Réservations : Chercheurs d’Etoiles : 06 86 50 77 74 – 06 70 29 25 11

« Tendances » : Présentation de saison + Jinx 103

Samedi 2 octobre / 21h / l’Arsénic

  • Venez découvrir, en vidéo, l’ensemble de la programmation 2020/2021 !
  • Projection du court-métrage de Fu LE Les Derniers Enfants du Causse, avec Michel Galaret et les enfants de l’école de Saint-Martin-Labouval. Fu LE sera accueilli en résidence de territoire pour la création de son nouveau projet Le Chant du Styrène.
  • Spectacle offert : JINX 103 – Cie József Trefeli

La danse et ses différents genres est une seconde nature pour József Trefeli. En duo avec Gábor Varga, ces deux danseurs d’exception renouent avec leur origine commune, la Hongrie, pour revisiter au temps présent les danses traditionnelles hongroises, proches des anciens branles. Tous deux maîtrisent un vocabulaire dansé, composé de percussions corporelles aux rythmes complexes avec pieds légers et rapides comme l’éclair, torsions, grands sauts, et entrelacements de jambes qui dessinent l’espace.

Lorsque par hasard, deux personnes disent la même chose au même moment, il existe un mot qu’il faut énoncer afin de se protéger du mauvais sort : en français, les enfants disent CHIPS, en anglais on dit JINX et en hongrois on dit 103. JINX 103 cristallise donc cette synthèse expressive.

© Gregory Batardon

Conception & chorégraphie : József Trefeli & Gábor Varga / Musique : Frédérique Jarabo / Durée : 35 min.

La Compagnie József Trefeli est basée en Suisse, et reçoit le soutien pour ses créations et ses tournées du DC Département de la Culture de la Ville de Genève, du DIP Département de l’Instruction Publique de l’Etat de Genève, du Corodis, de la Loterie Romande, du Pro Helvetia – Fondation Suisse pour la Culture, de la Ville de Carouge, du RESO Suisse. JINX 103 a été soutenu par la Fête de la Danse Genève, des Journées de la Danse Contemporaine Suisse 2013 et Aerowaves 2013.

Soirée gratuite : Réservation recommandée au 06 89 46 81 70